Articles les plus récents

mercredi 22 mars 2017
par  Fred

Plein Sud février-mars 2017 édito

Qu’est-ce qu’on attend !
Ne nous cachons pas derrière notre petit doigt, la mobilisation contre la loi travail, dernière grande lutte sociale, n’a pas été à la hauteur de la régression sociale qu’elle met en place aujourd’hui.
Dans la fonction publique et notamment dans l’Éducation Nationale, (...)

mercredi 22 mars 2017
par  Fred

Plein SUD février-mars 2017_contrat CAE, HALTE AU TRAVAIL GRATUIT ! / le PPCR ! / A lire, à voir...

Contrat aidé CUI-CAE, HALTE AU TRAVAIL GRATUIT !
Dans notre département, les personnes employées dans le cadre d’un contrat d’accompagnement pour l’emploi (CUI-CAE) signent des contrats de 20h hebdomadaires. Pourtant elles sont contraintes à travailler 24h (payées 20) au prétexte de compenser les (...)

mercredi 22 mars 2017
par  Fred

Plein SUD février-mars 2017_prochaines formations syndicales

Prochaines formations syndicales : (Ouvert à tous les personnels Éducation Nationale, enseignants ou non, titulaires ou non, syndiqués ou non…nous avons tous droit à 12 jours de formation syndicale par an !)
11 Avril à Saintes : « L’extrême droite : son organisation et sa stratégie, sa présence dans le (...)

mercredi 22 mars 2017
par  Fred

Plein SUD février-mars 2017 : Après "les jours heureux", le chômage heureux ! Vive la sécurité sociale.

Après « les jours heureux », le chômage heureux ! Vive la sécurité sociale
Dans le système capitaliste actuel , la destruction des emplois est structurelle, notamment liée au remplacement des femmes et des hommes par des machines. Le chômage n’est donc pas une anomalie qu’il nous faudrait exterminer (...)

mercredi 22 mars 2017
par  Fred

Plein SUD février-mars 2017_Le gouvernement nippon pousse au retour des populations.

Le gouvernement nippon pousse au retour des populations
Le 11 mars 2011, au nord-est du Japon, se produisait un séisme de magnitude 9 sur l’échelle de Richter engendrant un tsunami, dont une vague de 15 m de haut, qui ravageait la bordure côtière de la préfecture de Fukushima. Quelques heures plus (...)